Chroniques inconnues: ”Le jour où tout a basculé ”

by Golden Betty 22 juin 2018 1 comment

Je partage avec vous aujourd’hui une histoire assez touchante d’une de mes abonnés qui a voulu à travers mon blog s’exprimer. Cet article est le premier d’une longue liste de la catégorie ‘’Chroniques inconnues’’ du blog qui sera consacrer aux histoires vraies ou pas écrites par mes abonnés. Pour partager le votre, il vous suffit juste de me l’envoyer par mail et je me charge de la publier. Je vous livre la première partie de l’histoire de Vanessa.

Je suis Vanessa(le prénom a été changé) fille unique et j’ai grandi dans une famille monoparentale. Je n’ai jamais connu mon père, ce dernier n’a jamais reconnu que j’étais sa fille et ce malgré la forte ressemblance physique d’après les quelques photos que ma mère a pu me montrer. Entre nous je pense qu’il cherchait juste à la faire payer pour n’avoir pas avorté. Je n’ai jamais vraiment ressenti son absence, pour moi ma mère était tout. Elle jouait le rôle de mère et de père malgré nos nombreuses difficultés financières.

A l’adolescence j’ai commencé à ressentir un certain manque que je ne pouvais expliquer. Je voyais mes copines avec leurs pères et secrètement j’étais prise de jalousie, mais je m’empressais de vite passer à autre chose, moi qui n’ai pas de père. Avec le temps je me suis rendu compte que la tendance avait changé, je ne passais plus inaperçue, faut dire que je commençais à avoir des formes et je voyais clairement dans le regard de la gente masculine que cela ne les laissait pas indifférents. Et puis il y avait Jules, oh lala Jules toute les filles lui tournait autour moi j’étais assez timide donc je le regardais de loin, j’appréciais son teint ébène et sa lente démarche, tout chez ce jeune homme me plaisait et je rêvais qu’il soit un jour mien. Dieu faisant bien les choses je me suis lié d’amitié avec Sarah la petite sœur de Jules, j’avais à présent une raison valable de parler à l’homme de mes rêves.

Les mois passèrent et mon amour pour lui grandissait  mais il me fallait me concentrer sur mes examens de fin d’année. Ayant parlé à ma mère de mes difficultés scolaires, elle décida de me prendre un répétiteur pour les cours de Mathématiques, une  matière que j’avais assez de mal à maîtriser, faut dire que je préfère les lettres aux chiffres. Les cours se déroulaient à merveille, je comprenais de mieux en mieux et mon répétiteur, un homme dans la quarantaine surement avait assez de patience pour m’expliquer en détails tout ce que je voulais savoir. Seul bémol, il avait une drôle de manière de me regarder, il me dévisageait presque et je l’ai à maintes fois surpris en train de jeter des regards inappropriés sur ma poitrine mais bon je n’y prêtais pas vraiment attention.de toute façon j’étais beaucoup plus stressé par mon examen que par autre chose.

Les examens étaient enfin terminés mais le stress persistait toujours parce qu’il fallait attendre la délibération. Pendant ce temps Jules et moi, nous nous sommes rapprochés au point où j’allais lui rendre visite en l’absence de sa famille. L’attirance était forte, on aurait pu céder à la tentation mais nous nous sommes mis d’accord sur le fait qu’on était trop jeune. Une semaine avant la proclamation des examens, ma mère reçu un appel de mon répétiteur qui lui disait avoir entendu des échos concernant le faible taux de réussite à l’examen et désirant ainsi s’entretenir avec moi une dernière fois à son domicile au cas où je devrais passer l’examen oral.

Le lendemain je me rendis donc à son domicile, un appartement assez simple comme on en voit partout mais particulièrement propre pour un homme vivant seul. Je m’installai confortablement sur la terrasse et sortis mes documents en attendant que la séance ne commence. Enfin la porte du salon s’ouvrit…mais…

A SUIVRE…

Rendez-vous sur Hellocoton !

1 comment

manfroblog 31 juillet 2018 at 14 h 01 min

C’est vraiment court. Mais j’ai envie de lire la suite. J’ai peur de ce qui va se passer.

On est déjà fin juillet. A quand la suite ?

Reply

Laisser un commentaire